Pascal en Islande
Norröna


15

Mercredi 30 mai 2007, Norröna

Petite promenade sur le port, je parviens à discuter avec quelques membres de l'équipage du bateau, ils me confirment que la mer va être très calme, que je pourrai lire, et manger comme je le voudrai durant toute la traversé.
Le bateau vient de recevoir une nouvelle porte sur le coté, pour les escales en Ecosse, cette semaine nous allons faire escale dans les îles Féroé, dans les îles Ecossaises de Shetland. Ainsi qu’à Bergen en Norvège.
La semaine prochaine, le bateau fera escale à Scrabster, au nord de l’Ecosse. C’est une bonne info, parce que cela pourrait me permettre de revenir en Islande en passant par l’Ecosse, c’est à 1550 Km de Paris, il n’y a qu’une journée de bateau, c’est beaucoup moins chers et plus rapide que les trois jours de traversé et les 1450 Km, via le Danemark.

Un dernier petit tour sur les hauteurs de Seydisjrördur. Plus je retourne vers l’intérieur de terres plus les nuages sont épais et sombres.

A mon retour en ville le soleil est toujours là, le bateau aussi, il me reste encore un peu de temps, je fais un petit tour à la piscine, sauna. Puis les derniers instants à la terrasse d’un café, d’ou je vois passer du monde qui me salut : les passagers du bateau, rencontré sur place, le personnel de divers commerces dont j’ai abusé de leur patience…

Séance d’arrimage de moto, il y a là quelques motards Islandais et un Danois.
Certains pensent que cela n’est pas utile, je leur explique que lors de mon voyage « aller »  une moto était tombé, et plusieurs avait bougé parce que la mer était très mauvaise.

Dernières images d’Islande, voilà, c’est fini.

Je reste sur le pont arrière jusqu'à la sortie du fjord, en pleine mer. :-(

     

La mer sera très agitée ce soir, mais pas de soucis. Pour me consoler, je passe le repas et la soirée en compagnie des motards Islandais, qui vont passer 4 semaines à parcourir l'Europe . Je leur conseille quelques adresses qui m’ont bien plus. Ils passeront peut-être en France, ils ont peur des grosses villes, alors je leur propose mes services de guide, pour parcourir la Normandie, ou visiter Paris, à condition qu’il passe me voir au cours d’un week-end.

15